L'année 2016 se présente comme une "année à moustiques" exceptionnelle:

 des conditions météorologiques inhabituelles : 

SLM- des pluies abondantes et en particulier de très nombreux épisodes orageux torrentiels
- en conséquence des crues répétées de toutes les rivières locales, particulièrement spectaculaires cette année au niveau de la Moder 
- des crues importantes du Rhin, en hautes-eaux depuis mi-avril avec des pics de crues successifs dont 3 à plus de 7,50m à l’échelle de Maxau
 
 des surfaces en eau exceptionnelles, et beaucoup de moustiques : SLM4
les inondations successives plus ou moins rapprochées dans le temps ont permis, à chaque reprise, le développement de nouvelles larves de moustiques, et ceci sur des surfaces considérables. 
 
 des traitements de grande ampleur : 
à chaque phase de développement des larves, le BTI doit être épandu à la surface des mares. 7 phases d’intervention ont eu lieu de mi-mars à mi-juin, dont 4 interventions par hélicoptère totalisant 640 ha, et près de 2000 heures de traitements à pied (contre 1500 pour toute l’année 2015). Les équipes en place au niveau communal travaillent sans répit depuis le début de la saison dans des conditions difficiles.
 
 une nuisance sensible dans tout le département : SLM3
sur l’ensemble du département du Bas-Rhin les envols de moustiques sont massifs et provoquent une forte nuisance. De nombreuses communes habituellement épargnées sont envahies cette année. Dans les zones d’intervention du SLM les populations de moustiques ont été considérablement réduites par les traitements, mais il est impossible d’éliminer tous les moustiques. Ils sont extrêmement abondants partout en forêt ; dans les communes, si le pire a été évité, une nuisance résiduelle est malheureusement sensible en soirée.
 
 situation à la fin du mois de juin : 
les opérations effectuées cette années représentent déjà plus que l’ensemble de ce qui est fait lors d’une année habituelle. Mais la saison des moustiques n’est pas terminée, et il n’est pas question de baisser les bras et laisser la situation empirer dans les communes. Des crédits supplémentaires ont été votés pour pouvoir poursuivre notre action au cours des mois de juillet et d’août.
 

Les moustiques domestiques

SLM1Les espèces de moustiques ciblées par les traitements se développement en milieu naturel (zones forestières, prairies humides, etc.). D’autres espèces de moustiques pondent à la surface de l’eau stagnante dans les gîtes artificiels en zone urbanisée. 
 
Les larves prolifèrent dans tous les récipients contenant de l’eau que l’on trouve près des maisons : tonneaux de récupération d’eau de pluie, abreuvoirs, petits bassins, récipients divers abandonnés dans le jardin, vieux pneus, même une bâche formant des plis où l’eau de pluie stagne peut suffire.
 
Ces moustiques pondent environ 200 œufs à la surface de l’eau, qui vont rapidement donner naissance à des larves puis à des adultes qui iront pondre à nouveau après avoir piqué. Un seul gîte peut ainsi assurer l’infestation de plusieurs maisons. 
Larves de moustiques : 
0,5 à 1cm de long, se déplace en se tortillant, respire à la surface de l’eau la tête en bas. 
 
Pour empêcher le développement de ces moustiques chez vous, supprimez tous les récipients inutiles, comblez ou étanchez les anciennes fosses, asséchez les caves inondées, fermez avec une moustiquaire ou un couvercle de façon étanche les fûts de récupération d’eau de pluie par exemple, élevez des poissons rouges dans les bassins. 
culinexCertains contenants peuvent difficilement être fermés de façon étanche pour empêcher le moustique de venir pondre sur l’eau (fosse par exemple). Le SLM 67 met à disposition gratuitement des pastilles de BTI « Culinex » pour le traitement des larves de moustiques domestiques, qui peuvent être récupérées dans les mairies des communes membres. Ce produit d’origine biologique tue uniquement les larves de moustiques. Une pastille suffit pour traiter 50 litres d’eau pour une durée d’efficacité de 3 semaines. L’eau traitée peut être utilisée pour arroser les plantes et n’est pas toxique pour les animaux (chien, chat, …). Il est judicieux de confirmer la présence de larves de moustiques dans le contenant avant de traiter. 
 

 

 
 

Événements

Bulletin municipal

bulletininformation

Fiches thématiques

Actualités

monoxyde-de-carboneRappel des bons gestes de prévention

lecture-theatraliseeLecture spectacle: Le Conseil Départemental met en valeur la Révolution Française en...

nouveaux-horaires-mairieDepuis le 28 mars 2017, date d'entrée en vigueur de la réforme des cartes nationales...

collecte-de-bouchonsLe conseil municipal des enfants se mobilise et organise une grande collecte de bouchons...

nouveaux-arrivantsVous venez d'emménager à Lauterbourg…   Faites-vous connaître ! N'oubliez pas de...

circuler-en-hiver-sur-les-routes-du-bas-rhinCarte complète et détaillée à télécharger ici

defibrillateurs-externes-3Quatre appareils sont à votre disposition: Mairie | Club House Tennis | Salle...

maxime-hueber-moosbreugger-est-champion-d-europe-par-equipeLors du 22ème championnat d'Europe de Crosscountry à Hyères, le 13 décembre dernier,...