Le Port autonome de Strasbourg est implanté depuis sa création sur le ban de la ville de Lauterbourg. Pendant longtemps les installations portuaires se limitaient à un poste de chargement de pièces lourdes (portique et slipway), un poste de chargement de gravier et des installations de déchargement de produits chimiques. L’Établissement portuaire ne disposait que d’un foncier très réduit.
 
À compter de 2006, le Port a souhaité valoriser le bassin portuaire et y développer des nouveaux terre-pleins permettant d’offrir aux industriels et logisticiens des terrains desservis par route, par fer et par eau. Le projet a été réalisé entre 2009 et 2012 par l’aménagement d’une première tranche de 23 ha de terre-plein, une surface complémentaire de 27 ha peut être proposée rapidement. 
 
Dès l’origine, le projet comportait l’implantation d’un terminal à conteneurs. Ce terminal complétera l’offre de service proposée tant par les terminaux de Strasbourg exploités que par les terminaux de la région de Karlsruhe.
 
La réalisation du terminal a débuté en 2013 par la réalisation d’un mur de quai de 140 ml, les travaux de réalisation ont nécessité la démolition d’un ancien slipway (rampe de mise à l’eau pour pièces lourdes ou très volumineuses). Ce programme de 3.5 M€ HT a bénéficié des aides de l’État, de la Région, du Conseil départemental du 
 
Bas Rhin et de la Communauté de Communes de la plaine du Rhin dans le cadre du CPER (Contrat de projet État Région) ainsi que de l’aide de l’Union Européenne dans le cadre du FEDER à hauteur de 20 %. 
 
2016 verra le démarrage des travaux du terminal proprement dit, le programme d’équipement qui est prévu comporte :
• L’équipement d’un terre-plein d’environ 4 ha (pouvant être porté à 8 ha)
• La construction d’un portique fluvial
• La réalisation de la desserte ferroviaire de la zone et la réalisation d’un faisceau de 2 voies de 400m sur le terminal (extensible à 4 voies de 750 m).
• L’acquisition d’engins de parcs (stackers). 
 
Ce programme d’un montant de 10.5 M€ HT bénéficie de l’aide de l’État, de la Région Grand Est, du Département du Bas-Rhin à hauteur de 28.30 % et de l’Union Européenne à hauteur de 19.28 %.
 
Les travaux débuteront cet automne, le terminal devrait être opérationnel au premier semestre 2018. Il devrait contribuer à l’attractivité de la zone portuaire de Lauterbourg

Événements

Bulletin municipal

bulletininformation

Fiches thématiques